Vos collègues de travail se lassent de toujours vous répéter, votre conjoint(e) se plaint du volume sonore de la télé, vous entendez de moins en moins bien et vous êtes décidé à vous équiper d’appareils auditifs. Alors ...quoi maintenant? Vous ne savez pas qui aller voir pour vous renseigner, ni quels professionnels médicaux consulter. Bonne nouvelle : l’équipe Profonia est là pour vous accompagner et vous informer sur chaque étape de votre parcours vers l'appareillage auditif.

Mon premier interlocuteur: Le médecin généraliste

Le médecin généraliste est le premier interlocuteur à qui confier votre gêne pour entendre. Idéalement, vous le voyez régulièrement et il vous suit depuis longtemps. Il peut même être celui qui vous en parle en premier. Certains signes de perte auditive ne le trompent pas : devoir répéter plusieurs fois, parler face à vous pour être compris …
En lui parlant de vos difficultés de compréhension, des sonneries manquées et des appels téléphoniques compliqués, il risque de constater que votre audition diminue. C’est à ce moment qu’il vous recommandera de prendre rendez-vous avec le spécialiste de l’audition : l’O.R.L

 

Profonia Généraliste

Mon prochain rendez-vous : Le médecin O.R.L.

L’ORL, (soit l’oto-rhino-laryngologue) est le médecin spécialiste des troubles de l’audition et de la “sphère O.R.L.” : l’oreille (externe, moyenne et interne, liée aux problèmes de vertige), le nez et les sinus, la gorge et le cou, et les glandes salivaires. C’est le médecin qui teste et contrôle votre audition.

Profonia Se faire appareiller - Otoscope

La prochaine étape: des tests pour évaluer mon audition

A l’aide d’un otoscope, l’ORL commence par vérifier vos conduits auditifs et vos tympans afin d’écarter les risques de bouchons de cérumen et d’inflammation. Ensuite, il réalise des tests dits audiométriques : il vous fait entendre des sons à des intensités de moins en moins fortes afin d’évaluer les seuils de détection de vos oreilles. Un second test consiste à vous faire répéter des mots d’une ou deux syllabes pour tester votre compréhension.

L’ordonnance: élément indispensable à l’appareillage auditif

En fonction de vos résultats, l’ORL dresse ensuite la courbe de votre audition. Si votre audition a chuté, et qu’il l’estime nécessaire, l’ORL établit une prescription médicale pour un ou deux appareils auditifs. Ici, pas question de simplement la plier en deux et la lancer sur le siège arrière de votre voiture: cette ordonnance fait partie des pièces indispensables pour votre dossier d’appareillage auditif.

Alors, que faire une fois muni de votre ordonnance ?

Prendre rendez-vous chez l’audioprothésiste.

L’étape finale: l’audioprothésiste

L’audioprothésiste est le spécialiste des appareils auditifs. Il vous reçoit habituellement dans un centre d’audition. Il peut être salarié d’une enseigne d’audioprothèse ou exercer en tant que professionnel indépendant. À la fin de votre parcours, c’est lui qui délivre vos appareils auditifs, les adapte à vos oreilles et les règle à votre audition.

Bon à savoir : l’adaptation à l’appareillage auditif est graduelle

Bien que vous verrez tout de suite l’impact positif de vos appareils sur votre compréhension quotidienne, il est important de noter qu’une bonne adaptation à son équipement demande du temps et plusieurs séances de réglages. Pour que votre cerveau ait le temps de s’habituer à cette vague de nouvelles informations, la correction auditive doit être apportée progressivement. Vous allez donc être amené à rencontrer plusieurs fois votre audioprothésiste.
Notre conseil? Choisissez un professionnel à proximité en qui vous avez confiance. Vous allez être amené à le ou la voir régulièrement –autant que la relation soit bonne!

Quelques autres personnages sur votre parcours auditif

L’assistante audioprothésiste: l’oreille attentive

L’assistante audioprothésiste – une profession majoritairement féminine – est la personne qui vous accueille dès votre arrivée au centre d’audioprothèse. Les audioprothésistes travaillant souvent sur plusieurs centres, leur assistante est la personne qui sera toujours présente pour vous recevoir ainsi que nettoyer et entretenir votre appareil auditif. Elle répond aussi à vos interrogations, vous rassure et vous donne les bons conseils sur la mise en place de l’appareil sur l’oreille.
Souvent, c’est également l’assistante qui gère la partie administrative de votre dossier. Elle récolte les documents nécessaires pour établir la demande de prise en charge de l’appareillage auditif et si nécessaire, elle envoie les éléments aux différents organismes.

L’orthophoniste: pour optimiser l’adaptation

S’il le juge nécessaire, l’ORL peut vous préconiser des séances chez l’orthophoniste pendant votre période d’adaptation à l’appareillage auditif. Ce spécialiste de la correction des troubles de la parole et du langage, vous accompagne dans le cas, notamment, d’une perte auditive brusque suite à un AVC.

Ça y est! Vous avez maintenant une vue d’ensemble sur les professionnels à rencontrer pour réussir votre parcours vers l’appareillage auditif. Vous pensez que quelqu’un près de vous pourrait profiter de cette vision de l’appareillage dédramatisée ? N’hésitez pas à partager cet article!.

Votre capital auditif est précieux, Profonia en prend soin en vous permettant de mieux le comprendre, de le préserver et de le stimuler.

Télécharger votre coach de l’audition

Recevez du contenu de qualité